"Mes jeunes années ont un parfum de coucou et de poupée de maïs. Mes racines ont bientôt eu soif de connaissances. J’ai voulu nommer les fleurs et les arbres et entrer dans leur univers botanique. La science naturelle a croisé le mythe et la légende; et j’ai exploré une arborescence d’histoires, peuplées de plantes aux pouvoirs extraordinaires, de sorcières et de femmes fleurs.

Je me suis épanouie dans la famille des comédiens pour colporter ces histoires, réactiver la transmission des savoirs et me sentir plus que jamais vivante. La campagne est mon berceau. Le végétal est la source de mes mots. Depuis, ma première écriture pour la visite théâtralisée de Promoplantes (Vol au dessus d'un champ de soucis, 2003), j'interroge notre relation au végétal.

A chaque création, je suis tentée d'explorer une forme différente. C'est ainsi que je me suis essayée au conte (Le conte du petit Souci, 2004 / Le conte à  manger sauvage, 2011), au spectacle intimiste (Ma Rose et Moi, 2007), à  la déambulation poétique (Les butineries d'Alice, 2009), au spectacle musical (Cueille la vie, 2014), au récit botanique sensuel (Voyage au pays des fleurs, "En pratiquant la botanique, je m'adonne à la luxure." 2015).

L'actualité de la compagnie c'est

- la reprise des butineries d'Alice, adapté aux Espaces Naturels Sensibles du département de Maine et Loire. L'Anjou propose les Rendez-vous Nature. Guettez notre passage au détour d'un chemin !"

- la création de Vivant, un duo sensible voix accordéon avec Etienne Boisdron.

Annick Cesbron

Le Végétal en scène

Cesbron__0005 Ret.tif

Formée au théâtre masqué et à la commedia dell'arte par Didier Hude, conseiller en art dramatique à Jeunesse et Sport Nantes, elle crée une troupe amateur Le boîte à Sel et termine des études d'histoire de l'art et de muséologie. Après un parcours autodidacte au cours duquel elle interprète principalement des rôles du théâtre contemporain (B Vian, S Beckett, E de Filippo, R Montserrat), elle décide de se professionnaliser. Elle fonde la compagnie A Travers Champs en 2003, cultivant immédiatement la thématique végétale. Cette fille et femme de paysan interroge sa place sur Terre. Elle cultive un élan vitale vers la connaissance et veut semer des graines de changement dans la relation que les humains entretiennent avec le végétal. Elle a travaillé avec Marie Gaultier, Frédéric Faye, Monique Hervouet, Nathalie Tarlet et Philippe Mathé.

Annick Cesbron